Ivan Monneret - Laboratoire Unibio, Nîmes

Témoignage d’un biologiste sur la recherche de solution d’envoi de résultats d’analyses médicales aux médecins prescripteurs. Je vous présente mon expérience en tant que biologiste privé.

Je me suis posé la question de la transmission des résultats au médecin l'été dernier avec la disparition de la borne Hprim car j’avais quelques médecins qui y étaient inscrits. De plus, j’avais quelques demandes de médecins, très spécifiques : abonnés au réseau de santé social, à Wanadoo, avec un format HprimNet, avec intégration directe, par e-mail crypté, en simple consultation… j’avais une demande de la part des médecins qui était très hétérogène et j’ai commencé à réfléchir aux moyens mis à ma disposition pour y satisfaire.

Au bas de l’échelle, vous avez la possibilité de le faire vous-même, c’est à dire de crypter vous-même vos données et de les envoyer par Internet au médecin. J’ai vite abandonné ce projet aux vues du cadre légal et même pénal assez lourd de conséquences qui vous oblige à garantir le cryptage et la sécurité de vos données. Pour anecdote, il existe un logiciel que l’on peut trouver très facilement : Apicrypt qui permet de part et d’autre de crypter vos données, d’échanger une clé publique et une clé privée et ainsi de communiquer de manière sécurisée.

La deuxième difficulté concernait l’hétérogénéité des demandes émanant des médecins. Pour chacun il fallait, au niveau de mon informatique de laboratoire, que je fasse un paramétrage spécifique. Ma société d’informatique de laboratoire me proposait de faire de l’Email crypté mais cela m’obligeait, étant actuellement sur un réseau Unix, à y relier un PC sous Windows connecté à Internet de manière à ce qu’il récupère les données des patients, qu’il les reformate et qu’il les envoie par Email. J’ai très rapidement abandonné cette idée également puisque cela aurait constitué une brèche de tout mon réseau de laboratoire (intrusion par Internet). Je préfère pour l’instant que mon réseau soit fermé, et le jour ou je le connecterai à Internet, je me pencherai sur les solutions de protection. Pour l’instant le PC utilisé à cet effet est physiquement isolé du reste du réseau.

Petit à petit, je me suis orienté vers des solutions plus commerciales, proposées par des professionnels. Je suis biologiste et non informaticien, j’ai donc décidé de déléguer cette partie de traitement des données, de sécurisation et d’envoi auprès des médecins. Dans ce cas, le marché est relativement restreint : deux sociétés, dont Nets@nté. La deuxième étant PlanetMedica. A chacun de juger les deux offres commerciales en fonction du coût et des besoins. En pratique le BioServeur tourne depuis 4 mois, j’envoie 350 dossiers par mois aux médecins, ce qui correspond à peu près à 3% de mon activité. C’est un démarrage en douceur mais qui n’est pas négligeable. J’ai une vingtaine de médecins qui sont inscrits.

De mon côté le paramétrage a été très simple, c’est du paramétrage Hprim. Pour anecdote, je suis sous Progimed, j’ai donc simplement une fiche HPRIM à créer, dans laquelle je peux mettre 10 médecins, une fois remplie, je passe à une autre fiche, c'est toujours la même fiche qu'il faut créer. Le paramétrage du côté du biologiste est extrêmement simple. Il y a la possibilité de consulter sur Internet, de manière sécurisée, tout le suivi de vos dossiers. Du côté des médecin, il y a un paramétrage a effectuer. Netsanté est à l’écoute des demandes des biologistes et des médecins, c’est donc un système évolutif, qui est jeune, qui démarre, et qui, je l’espère va se développer facilement. L’objectif est de satisfaire une demande, de garantir une sécurité totale de vos envois de résultats et d’aller jusqu’à la suppression de l’exemplaire papier auprès du médecin (le GBEA ne rend obligatoire que l’exemplaire patient).